Poser des pierres de parement

Poser des pierres de parement
3.5 (70%) 4 votes

pierre de parement

Pose de pierres de parement sur un mur.

La pose de pierres de parement est une excellente idée si vous recherchez un revêtement mural esthétique et plein de caractère. Aussi bien utilisables en intérieur qu’en extérieur, les plaquettes de parement existent en de multiples coloris et aspects. Mais il est important d’apprendre comment poser des pierres de parement avant de s’attaquer à ces travaux. Voici notre méthode.

Qu’est-ce que la pierre de parement ?

Les plaquettes de parement sont tout simplement des revêtements muraux constituées de pierres naturelles (ardoise, quartzite, etc.).

Ils existent en de multiples aspects, et permettent d’habiller facilement un mur extérieur ou intérieur.

Le choix des plaquettes de parement est intéressant après la construction d’un mur en brique que vous souhaitez habiller. Cela peut également être une solution pour habiller ou décorer une façade.

Le matériel nécessaire

Si vous souhaitez vous attaquer vous-même à la pose de pierres de parement, voici le matériel à réunir :

  • Mètre à mesurer,
  • Niveau à bulle,
  • Cordeau à poudre,
  • Crayon de bois,
  • Règle de maçon,
  • Pinceau large,
  • Meuleuse d’angle,
  • Plaquettes de parement,
  • Ciment-colle pour parements,
  • Mortier à joint extérieur
  • Chevilles traversantes,
  • Traitement hydrofuge,
  • Tasseaux,
  • Spatule crantée,
  • Maillet en caoutchouc,
  • Cale en bois,
  • Éponge,
  • Taloche,
  • Truelle langue de chat,
  • Auge,
  • Fer à joints,
  • Tournevis électrique équipée d’un malaxeur.

Au moment de l’achat des matériaux (plaquettes de parement, colle, etc.), veillez toujours à ce qu’ils conviennent à l’usage que vous allez en faire, ainsi qu’au matériau du mur sur lequel vous allez les poser.

Pensez à acheter 10 % de plaquettes de parement en plus, de manière à assurer les chutes.

À savoir : si les plaquettes de parement en plâtre sont parfaites pour un usage intérieur (hors cuisine et salle de bain), optez systématiquement pour des plaquettes en pierre naturelle pour un usage en extérieur.

Poser des pierres de parement : la méthode

Pour réussir à fixer vos plaquettes de parement en extérieur, il est indispensable de suivre une technique précise. Suivez les étapes suivantes pour vous assurer de la solidité de votre revêtement mural :

1. La préparation du support

Il est essentiel que le mur sur lequel vous allez fixer votre parement soit correctement préparé. Comme pour repeindre une façade, il est important que le mur soit parfait.

Pour une pose optimale, le mur doit être :

  • Propre,
  • Lisse,
  • Non friable,

Il peut être nécessaire de supprimer les irrégularités présentes dans le mur, en utilisant du mortier ou une ponceuse.

2. La préparation de la pose

Pour faciliter la pose, il est essentiel que le sol soit parfaitement plane et au niveau. Vérifiez cela à l’aide d’un niveau à bulle.

Si le sol n’est pas plane, commencez la pose sur le deuxième rang des pierres de parement. Pour cela, vous allez travailler sur un tasseau d’appui, que vous fixerez comme suit :

  1. Posez deux plaquettes de parement en bas du mur, pour matérialiser la première rangée de pierres.
  2. Tracez le niveau de cette première rangée à l’aide d’un crayon à bois et d’une règle de maçon. Marquez-la ensuite à l’aide d’un cordeau à poudre.
  3. Alignez le tasseau contre la marque, et chevillez-le. Vérifiez son niveau. Le tasseau servira de support lors de la pose.

3. La pose de la première rangée

Commencez par préparer le ciment-colle dans un seau, en suivant la notice d’utilisation. La colle doit être adaptée au matériau dont est constitué le support.

Il existe des colles prêtes à l’emploi pour les pierres de parement, mais elles sont souvent plus coûteuses et moins efficaces.

Voici comment poser la première rangée de pierres de parement :

  1. Une fois la colle prête, étalez-la sur le mur à l’aide d’une spatule crantée, sur une hauteur de deux à trois rangées.
  2. Étalez une légère couche de ciment-colle sur le dos d’une pierre de parement, et collez-la à l’extrémité de la rangée.
  3. Laissez un léger écart entre deux plaquettes de parement, de manière à poser les joints.

À savoir : si votre sol n’était pas plane et que vous avez chevillé un tasseau pour assurer la planéité de la pose, votre premier rang est en réalité le second. Le premier rang ne sera posé qu’en dernier (voir la suite de cette méthode).

4. Les rangées suivantes

Inutile d’attendre que la première rangée soit sèche pour vous attaquer à la seconde. Posez directement la seconde rangée par dessus la première.

Pensez cependant à glisser une cale de bois entre chaque rangée, de manière à laisser un espace pour les joints. Glissez deux cales sous chaque plaquette, pour assurer son maintien.

Selon vos modèles de plaquettes, vous pouvez opter pour des joints décalés. Il faut alors commencer la deuxième rangée avec une demi-plaquette, et continuer d’alterner ainsi d’une rangée à l’autre.

Vous pouvez couper les plaquettes à l’aide d’une meuleuse ou d’un coupe-carreau. Pensez simplement à placer le bord coupé du côté de l’extrémité du mur, pour qu’il soit le moins visible possible.

Continuez ainsi de suite, en vérifiant régulièrement l’horizontalité des rangées.

À savoir : certaines pierres de parement se posent sans joint. Vérifiez les recommandations du fabricant.

5. La pose de la première rangée

Si vous avez dû appliquer un tasseau pour assurer la planéité de l’ensemble, la dernière étape de votre mur consiste à poser la toute première rangée, en bas du mur.

Pour cela, commencez par retirer le tasseau, après avoir laissé sécher pendant 24 heures. Mesurez la hauteur entre le sol et la seconde rangée de pierres de parement. Si nécessaire, effectuez des découpes pour assurer la pose de la première rangée.

Fixez ensuite les pierres de parement par double encollage, comme précédemment.

6. La pose des joints

Il vous reste à assurer le jointoyage des pierres de parement. Commencez par préparer le mortier colle dans une auge, en suivant les instructions d’utilisation.

Le mortier s’applique à l’aide d’une taloche et d’un fer à joint. Posez une dose généreuse de mortier sur la taloche, et approchez-la du mur.

À l’aide d’un fer à joint, comblez d’abord les joints verticaux, puis horizontaux. Travaillez mètre carré par mètre carré.

Une fois les joints remplis, lissez-les du bout du fer à joint. Une fois le joint en partie sec, passez un pinceau sur toute la surface pour éliminer les surplus.

À savoir : si cette méthode vous semble trop complexe, libre à vous de confier la pose de pierres de parement à un maçon professionnel. Cette page vous en apprendra plus sur les tarifs des maçons.

7. Les finitions

Une fois les joints placés, laissez-les sécher pendant plusieurs jours. Si votre mur est directement exposé aux intempéries, l’idéal est de le traiter avec un produit hydrofuge.

Après avoir laissé les joints sécher une semaine, recouvrez l’ensemble du mur de produit hydrofuge, à l’aide d’un pinceau.

Vos pierres de parement seront ainsi parfaitement résistantes aux intempéries.

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur la pose de plaquettes de parements ! Besoin d’autres tutos pour rénover vos murs extérieurs ? Pourquoi ne pas parcourir nos conseils relatifs au ravalement d’une façade ?