La pose de lambris au plafond

Noter cet article

lambris

Pose de lambris au plafond dans un salon.

Qui a dit que le lambris était démodé ? Ces dernières années, on a vu de plus en plus de particuliers qui s’attelaient à la pose de lambris au plafond. Il faut dire qu’un plafond en lambris offre une surface esthétique et originale, pour assez peu d’efforts. Vous rêvez de sauter le pas ? Cette page vous explique en détail comment maîtriser la pose de lambris au plafond.

Plafond et lambris : un revêtement très pratique !

Si vous êtes à la recherche d’un revêtement de plafond, pourquoi ne pas craquer pour le lambris ? Encore il y a peu jugé passé de mode, le lambris revient peu à peu sur le devant de la scène.

Il faut dire que poser un lambris au plafond vous offre de nombreux avantages :

  • Le lambris est un revêtement solide et simple à poser, qui peut aisément dissimuler les irrégularités ou les défauts d’un plafond ancien.
  • Le lambris en bois est un revêtement durable, et qui peut aisément être traité ou peint. Si vous en avez assez de la couleur de votre lambris, vous pouvez aisément peindre votre plafond pour changer radicalement de déco !
  • Si vous optez pour un lambris PVC au plafond, vous bénéficierez d’un plafond résistant à l’humidité et très simple à entretenir, idéal pour une cuisine ou pour une salle de bain.

L’un des avantages non négligeables du lambris au plafond est qu’il peut être posé seul. Mais pour cela, vous avez tout intérêt à disposer d’une bonne méthode !

Quel matériel pour poser du lambris sur le plafond

Si vous souhaitez réaliser vous-même l’installation de lambris sur le plafond, il est impératif de rassembler le matériel suivant :

  • Du lambris (bois ou PVC),
  • Un escabeau,
  • Un niveau à bulle,
  • Des suspentes pour plafond suspendu ou des tasseaux de bois,
  • Une scie électrique,
  • Un bloc de frappe et un maillet,
  • Une perceuse électrique,
  • Un tournevis électrique,
  • Un pistolet à clous,
  • Un mètre à mesurer.

En premier lieu, pensez à vérifier la surface totale du plafond. Prévoyez au moins 10 % de lambris supplémentaire par rapport à la surface à traiter, pour assurer les chutes et les découpes.

Réaliser la pose de lambris au plafond

Pour disposer d’un plafond en lambris de finition professionnelle, mieux vaut bien préparer la pose. Pour vous guider, nous vous expliquons les différentes étapes à suivre pour un résultat optimal :

1) La préparation du plafond

Avant toute chose, il est impératif de bien préparer la pièce avant la pose. Pour fixer votre lambris en PVC, vous allez devoir préparer le support.

Commencez par vider la pièce de ses meubles, autant se faire que peut. Vérifiez ensuite que votre plafond est sain. En cas de problèmes d’humidité ou de champignons, il est impératif d’assainir le plafond AVANT la pose du lambris.

Vous allez ensuite devoir déterminer le support de fixation de votre lambris. Un lambris de plafond en bois peut reposer sur deux principaux supports :

  • Un support en bois : si votre plafond est plane, ou constitué de poutres, vous pouvez y fixer une ossature en bois, sur laquelle visser directement le lambris.
  • Un plafond suspendu : si vous souhaitez baisser la hauteur de plafond, ou encore poser une couche isolante entre le plafond original et les lambris, vous allez devoir réaliser un plafond suspendu (principe évoqué ici) et donc poser des suspentes.

Quelle que soit la solution choisie, votre structure porteuse doit être parfaitement plane, sans quoi le plafond serait irrégulier.

À savoir : si vous posez du lambris en bois, laissez-le au moins 48 heures dans la pièce avant la pose. Cela permet au bois de s’adapter à l’humidité de la pièce, et évite qu’il ne gonfle après la pose.

2) La réalisation d’une structure porteuse pour lambris au plafond

Selon la hauteur actuelle du plafond et vos préférences, vous allez pouvoir opter pour l’une ou l’autre des options de pose d’un plafond suspendu.

Voici comment réaliser une ossature en bois pour lambris :

  1. Commencez par vérifier la planéité du plafond à l’aide d’un niveau à bulle. Vous allez concevoir une ossature en bois qui se doit d’être plane, pour éviter les irrégularités au niveau du plafond.
  2. Définissez le sens de vos panneaux de lambris. Les panneaux doivent être perpendiculaires à l’ossature. Vous allez donc fixer l’ossature en fonction du sens des panneaux.
  3. Votre ossature sera réalisée grâce à des tasseaux de bois coupés aux bonnes mesures. Placez un tasseau tous les 40 cm environ, et couvrez toute la surface du plafond. Posez en premier lieu les tasseaux en périphérie du plafond, en laissant quelques centimètres entre le premier tasseau et chaque mur. Vissez directement les tasseaux dans le plafond ou dans les poutres.

Dans le cas d’une pose sur suspentes, l’idéal est d’acheter un kit pour plafond suspendu, et de lire les instructions de montage qui vous sont communiqués pour une répartition optimale des suspentes.

À savoir : dans le cadre d’un lambris en PVC au plafond, vous pouvez envisager la pose collée de votre lambris, directement sur le plafond. Mais cela suppose un plafond parfaitement plane… et rendra le retrait du lambris très délicat ! Ce n’est donc pas la solution la plus optimale.

3) La pose du lambris

Une fois l’ossature de votre lambris fixée au plafond, il ne reste plus qu’à fixer le revêtement en lui-même.

Comme évoqué précédemment, les lames de lambris se posent perpendiculairement à l’ossature.

Voilà comment procéder :

  • Commencez par travailler sur l’une des extrémités du plafond. Laissez un jeu de quelques millimètres entre le mur et la planche de lambris, pour laisser au bois l’occasion de gonfler. C’est une précaution inutile avec un lambris en PVC !
  • Clouez chaque languette de lambris au pistolet à clous, et n’oubliez aucun tasseau de l’ossature.
  • Emboitez les planches de lambris les unes dans les autres. Pour les intégrer les unes aux autres, vous pouvez tapoter à l’aide d’un maillet en caoutchouc et d’un bloc de frappe. Attention à ne pas abîmer les lamelles de lambris durant cette étape !
  • À l’extrémité du plafond, il peut être nécessaire de couper la dernière planche aux bonnes mesures. Prenez alors la mesure, puis coupez la planche en conséquence, avant de la fixer.

L’idéal est de poser du lambris au plafond à deux. Une personne peut tenir la languette de lambris dans la bonne position, pendant que la seconde s’occupe de la clouer à l’ossature.

Lambris au plafond : méthode vidéo

Besoin d’une meilleure visibilité sur les travaux ? Dans ce cas, la méthode vidéo suivante vous explique en détail comment réaliser la pose de votre lambris au plafond :

Vous aurez compris qu’il faut être un minimum bricoleur pour s’atteler à une telle tâche ! Libre à vous, si vous le préférez, de confier l’opération à un artisan professionnel. Si vous le souhaitez, notre site vous permet de recevoir gratuitement plusieurs devis pour la pose d’un lambris.

Et si ces travaux vous semblent trop complexes, notez qu’il existe d’autres revêtements pour un plafond. Pour exemple, cet autre tutoriel vous explique comment enduire un plafond de manière efficace.