Peindre un plafond

Peindre un plafond
3 (60%) 2 votes

peinture plafond

Peintre professionnel rafraichissant un plafond avec de la peinture blanche.

Il est toujours délicat de peindre un plafond sans trace. Et pour cause, appliquer de la peinture sur plafond est assez technique, et peut s’avérer difficile. Mais soyez rassuré : si vous disposez du bon matériel et d’une méthode efficace pour peindre un plafond sans laisser de traces, vous n’aurez aucun problème à réaliser ce type de travaux. Nous vous expliquons tout sur la peinture d’un plafond !

Pourquoi réaliser sa peinture sur plafond ?

Il est toujours plus économique de réaliser soi-même ses travaux de peinture.

Ainsi, si vous souhaitez repeindre un plafond, que ce soit pour lui donner une seconde jeunesse ou pour changer sa couleur, vous avez tout intérêt à vous occuper vous-même de ces travaux.

Il faut savoir que le prix de peinture d’un plafond au m² peut s’avérer assez élevé si vous confiez les travaux à un artisan peintre.

Votre budget de rénovation est limité ? Dans ce cas, suivez nos conseils pour disposer d’un plafond remis à neuf sans investir des sommes folles !

Quel matériel pour peindre un plafond ?

Impossible de peindre un plafond sans trace si vous ne disposez pas d’un minimum de matériel ! Pour réussir la peinture d’un plafond, vous allez devoir rassembler les outils suivants :

  • Un escabeau,
  • Un rouleau,
  • Une sous-couche pour plafond,
  • Une peinture pour plafond,
  • Du ruban de masquage,
  • Une bâche,
  • De la lessive saint Marc ou un nettoyant tout usage,
  • Une éponge neuve,
  • Un plumeau,
  • Un chiffon.

Pensez à porter une tenue de travail (ou de vieux vêtements), car peindre son plafond est une tâche assez salissante ! Pensez également à porter des lunettes de protection, pour éviter de recevoir des projections dans les yeux.

À savoir : si votre mur n’est pas trop haut et que vous ne souhaitez pas acheter un escabeau, libre à vous d’investir dans un rouleau télescopique, qui permet de peindre un plafond sans se fatiguer !

Comment peindre un plafond sans laisser de traces ?

Vous voulez savoir comment peindre un plafond sans trace ? Pour cela, il vous faut suivre une méthode bien précise, et travailler avec rigueur.

Nous avons listé pour vous les différentes étapes de tels travaux. :

1) La préparation des lieux

Tout comme c’est le cas lorsqu’on cherche à appliquer de la peinture murale, la toute première étape consiste simplement à préparer la pièce.

L’idéal pour peindre des plafonds est de travailler dans une pièce vide. À défaut, voici quelques conseils pour bien préparer la pièce :

  • Si vous ne pouvez pas retirer l’ensemble des meubles, protégez-les à l’aide d’une bâche en plastique et de ruban de masquage.
  • Posez également une bâche au plancher, pour protéger votre revêtement de sol. À défaut, vous pouvez utiliser du papier journal, mais attention à bien protéger toute la surface du sol !
  • Il peut également être conseillé d’appliquer un ruban de masquage en haut des murs, de manière à ne pas dépasser sur les murs.

N’oubliez pas que peindre un plafond va forcément salir la pièce. Ne prenez donc pas le risque d’appliquer de la peinture sur le sol ou sur vos meubles !

2) Le nettoyage du plafond

L’un des secrets à connaître pour peindre un plafond sans laisser de traces est de commencer par le nettoyer. Repeindre un plafond sale va forcément laisser des irrégularités, voire des traces.

Pour un plafond en bon état, un simple dépoussiérage peut suffire, mais il est préférable de bien lessiver un plafond ancien ou sali. Voici comment procéder :

  1. Commencez par épousseter l’ensemble du plafond à l’aide d’un plumeau.
  2. Pour lessiver un plafond, mélangez une tasse de lessive Saint Marc dans un litre d’eau tiède.
  3. Plongez une éponge neuve dans votre préparation, et essorez-la avant de nettoyer le plafond.
  4. Si le plafond était particulièrement sale, rincez à l’eau claire, toujours en essorant l’éponge au maximum avant de la passer sur le plafond.
  5. Passez un chiffon propre sur toute la surface, pour essuyer l’humidité.

Si vous n’avez pas d’escabeau, vous pouvez utiliser une serpillère et un balai à manche télescopique. Il est impératif de bien essorer l’éponge ou la serpillère avant de nettoyer. Il ne s’agirait pas d’« inonder » votre plafond !

À savoir : si votre plafond est abîmé, profitez de cette opération pour combler les éventuels trous et fissures, à l’aide d’un enduit de réparation. Une fois l’enduit sec, poncez légèrement pour bien aplanir la surface.

3) L’application d’une sous-couche

Même si vous travaillez sur le plafond, il est impératif d’utiliser une sous-couche si vous souhaitez être assuré d’un résultat impeccable.

La sous-couche facilite en effet l’accroche de la peinture, et vous permet de travailler sur une surface parfaitement uniforme. Elle participe en effet à éliminer certaines tâches ou imperfections qui risqueraient de laisser des traces.

Une sous-couche pour plafond s’applique exactement comme la peinture (voir le point suivant de cet article). Avant d’appliquer la peinture d’apprêt pour plafond, attendez que le plafond soit parfaitement sec !

4) La peinture du plafond

Une fois la peinture d’accroche sèche, c’est le moment de vous attaquer au gros du sujet ! Le secret pour savoir comment peindre sans trace se fait dans l’application de la peinture.

Voici tous les conseils à connaître pour une peinture parfaitement appliquée :

  • La peinture peut se faire au rouleau sur le gros du plafond, et au pinceau pour les coins et zones inaccessibles. Vous pouvez également utiliser un pistolet à peinture si vous êtes habitué à ce type d’outil.
  • Commencez par travailler les bords, avant de vous attaquer au reste du plafond. Travaillez alors par zones de 1 m² environ, et couvrez ainsi le plafond carré par carré. Chaque mètre carré doit chevaucher le précédent sur une longueur de rouleau. Pensez à croiser les passes, en alternant passe horizontale et verticale.
  • Attention à ne pas laisser trop de peinture sur le rouleau. Ayez le réflexe de bien répartir la peinture en faisant rouler le rouleau sur la grille avant de l’appliquer au plafond.
  • Il est important de peindre en vous éloignant de la lumière. Commencez donc par travailler au niveau de la fenêtre, et éloignez-vous progressivement.
  • Peignez toujours le plafond en une fois. Si vous vous interrompez en cours de route, cela risque de laisser une trace visible.
  • Un plafond se peint généralement en deux couches (en plus de la couche d’apprêt). Laissez sécher plusieurs heures avant d’appliquer la seconde couche.
  • L’idéal est de travailler à température ambiante (entre 10 et 20 °C) de manière à laisser à la peinture le temps de sécher. Mieux vaut éviter de peindre par de grosses chaleurs, ou de laisser les fenêtres ouvertes pendant l’application de la peinture.

Vous pouvez profiter de vos travaux pour peindre également vos poutres au plafond (idéalement dans une couleur différente de celle du plafond). Voici une méthode détaillée qui vous explique comment peindre des poutres.

Attention : si vous utilisez une peinture à l’huile, il reste recommandé de bien aérer durant et après les travaux. N’oubliez pas que les peintures glycéro peuvent être toxiques durant l’application. Ayez le réflexe de toujours lire les consignes d’application d’une peinture AVANT de débuter les travaux.

Peindre un plafond sans trace : la méthode vidéo

Vous voulez toujours plus de conseils pour réussir à peindre un plafond sans traces ? Dans ce cas, cette méthode vidéo devrait vous être utile.

Elle vous donne toutes les astuces des peintres en bâtiment, et illustre parfaitement les différentes étapes de peinture d’un plafond :

Vous savez désormais tout sur la peinture au plafond. Continuez à visiter notre site pour tous vos travaux de peinture ou de rénovation ! Envie d’aller plus loin ? Ce lien vous mène vers notre méthode de peinture de volets.