Installer un arrosage automatique, toutes les étapes

Noter cet article

arrosage automatique jardin

arrosage automatique dans un jardin privé

Profiter d’un arrosage automatique reste la manière la plus simple d’entretenir son jardin rapidement et efficacement. Cependant, vous devez savoir que l’installation d’un arrosage automatique reste assez complexe. Si vous souhaitez poser un arrosage automatique dans votre jardin, vous aurez tout intérêt à bien vous renseigner. Et pourquoi ne pas commencer par découvrir notre article dédié à l’installation d’un système d’arrosage ?

Qu’est-ce qu’un système d’arrosage automatique ?

Vous l’aurez deviné, un arrosage automatique est un système qui permet d’arroser vos plantes ou votre pelouse de manière quotidienne. Un système d’arrosage automatique bien conçu va vous permettre d’arroser la totalité de votre jardin en utilisant le moins d’eau possible.

Pour installer un arrosage automatique, on va souvent enterrer des tuyaux le long du jardin, reliés à des jets d’eau et à un programmateur.

Si vous cherchez à en savoir plus sur les systèmes d’arrosage automatique, lire cet article devrait vous aider à trouver la réponse à toutes vos questions !

Peut-on installer un arrosage automatique seul ?

Il est important de savoir que la pose d’un arrosage automatique peut vous permettre de réduire le prix d’entretien d’un jardin. Néanmoins, ne masquons pas les choses : faire poser son système d’arrosage automatique par un professionnel est coûteux.

L’idée de poser seul son arrosage automatique peut donc rapidement venir à votre esprit. Certes, il est possible de poser un kit d’arrosage automatique sans passer par un pro, et notre article va d’ailleurs vous aider à faire cela.

Cependant, gardez en tête que seul un professionnel peut assurer un système d’arrosage parfaitement paramétré. Faire les plans d’un arrosage automatique nécessite en effet de bonnes connaissances et un grand savoir-faire. Par ailleurs, poser un arrosage automatique sur un grand terrain est très complexe.

Nous vous conseillons donc de poser un arrosage automatique seul que si vous disposez d’un jardin de petite taille, et que vous ne recherchez pas forcément un système parfait. Dans les autres cas, vous risquez de dépenser assez cher en matériel pour un résultat très contrasté.

N’hésitez pas à faire une demande de devis pour arrosage automatique sur notre site. C’est gratuit, et ça vous permettra d’avoir une idée précise des tarifs des paysagistes.

L’installation d’un arrosage automatique : le matériel

Vous souhaitez poser votre arrosage automatique seul ? La première étape sera d’acheter le matériel nécessaire !

Votre kit d’arrosage automatique

Il faudra acheter les composantes nécessaires pour votre arrosage automatique. Tout dépendra pour cela du plan d’arrosage automatique que vous aurez mis en place.

Pour un jardin de petite surface, on utilisera :

  • De plusieurs arroseurs automatiques (en fonction de votre plan)
  • Un programmateur
  • Un sélecteur à quatre voies
  • De tuyaux de 25 mm (ou 16mm pour les arroseurs basse pression)
  • Une clé de réglage
  • De raccords
  • De plâtre

Il faut savoir qu’il existe des kits d’arrosage automatique qui vous proposeront un matériel minimum pour une surface donnée. L’achat de matériel en kit sera parfois un peu plus coûteux, mais pourra faciliter la pose de votre système d’arrosage automatique.

De préférence, optez pour des arroseurs basse pression, qui vous permettront d’économiser de l’eau. Programmez votre arrosage automatique de nuit, de manière à ce que votre eau ne s’évapore pas.

Les outils nécessaires

Naturellement, vous aurez aussi besoin d’outils pour l’installation de votre arrosage automatique. Il vous faudra :

  • Ficelles et piquets
  • Une serfouette
  • Une binette
  • Un râteau
  • Un sécateur
  • Un marteau
  • Une bêche plate

Poser un arrosage automatique : les différentes étapes

Il faut savoir qu’installer un arrosage automatique nécessite beaucoup de préparation, notamment dans le choix du matériel. Nous allons détailler ici les différentes étapes par lesquelles passer pour poser un système d’arrosage automatique :

1) Faire le plan de votre arrosage automatique

La première étape pour vous sera de créer un plan d’arrosage en fonction de la superficie de votre jardin et de sa position.

La conception d’un plan d’arrosage automatique est en effet la seule manière de savoir quel matériel d’arrosage acheter, ou de définir la longueur de tuyaux nécessaire. Sur votre plan, vous allez dessiner la position des tuyaux et des autres composantes de l’arrosage (programmateurs, sélecteur, arroseurs, raccords).

Pensez bien à dessiner la portée des arroseurs, pour vérifier que votre système arrose tous les éléments qui vous intéressent. Certains arroseurs vont diffuser l’eau en cercle (tracez les cercles sur le plan), tandis que d’autres vont arroser en coin, ce qui sera très utile pour les petites portions de jardin.

2) Réaliser les tranchées

La première étape de réalisation de votre système d’arrosage, et aussi la plus longue, sera de creuser les tranchées. En premier lieu, vous allez tondre la pelouse pour ne pas qu’elle vous dérange.

En suivant scrupuleusement votre plan, vous allez matérialiser la position des arroseurs à l’aide de piquets en bois. Grâce à de la ficelle, vous allez relier les différents piquets pour représenter visuellement la position de vos tuyaux d’arrosage enterrés.

Dispersez du plâtre le long de la ficelle, pour que la position des tranchées soit bien visible. Vous allez ensuite pouvoir enlever les piquets et la ficelle. Naturellement, il faudra creuser les tranchées le jour même, sans quoi votre plâtre risque de disparaître !

Pour creuser les tranchées, utilisez une bêche plate. Creusez de part et d’autre de la ligne de plâtre, pour décoller des mottes de pelouse que vous pourrez reposer par la suite. Votre tranchée doit faire une dizaine de centimètres de largeur et vingt centimètres de profondeur.

Une fois les mottes de pelouse dégagées sur l’ensemble des tranchées, ameublissez la terre grâce à une serfouette, puis dégagez la terre au fond du trou à l’aide d’une binette.

3) La pose de l’arrosage automatique

Vos tranchées sont prêtes. Il sera indispensable d’installer votre arrosage le jour même, pour être certain que les intempéries ne viennent pas gâcher les tranchées.

Vous allez commencer par installer l’arroseur le plus lointain, qui va fermer le réseau. Raccordez-le au câble à l’aide d’un raccord adapté, puis fixez-le dans le sol à l’aide d’un piquet en bois et de ruban adhésif.

Continuez le long des tranchées, en déroulant le câble et en installant des arroseurs aux endroits prévus sur le plan. À chaque dérivation, utilisez votre sécateur pour trancher le tuyau, et utilisez le raccord rapide adapté.

Déroulez ainsi le câble jusqu’au robinet de votre jardin.

4) Le raccord de l’arrosage automatique

Un simple robinet de jardin suffit à alimenter un système d’arrosage automatique. Pour ne pas condamner l’utilisation de votre robinet, vous allez y placer un sélecteur à quatre voies.

Sur l’une des voies, vous poserez un programmateur de circuit d’arrosage, qui permettra de définir les heures d’arrosage. Vous pouvez éventuellement poser un second programmateur si vous souhaitez un réseau de goutte-à-goutte. Les autres voies permettront d’utiliser le robinet pour d’autres usages.

Connectez le tuyau d’arrosage de votre système au programmateur.

5) Le test de l’arrosage automatique

Avant de refermer vos tranchées, il va falloir tester votre arrosage. Pour cela, il vous suffit de déclencher l’eau, de vérifier que le programmateur fonctionne et de faire le tour de votre système.

Veillez bien à ce que le tuyau d’arrosage ne souffre d’aucune fuite, notamment au niveau des raccords.

Si tout est en ordre, vous allez pouvoir terminer votre installation d’arrosage automatique. Profitez de cette étape pour bien régler vos arroseurs à l’aide d’une clé de réglage.

6) Les finitions

Pour terminer, il va vous suffire de remplir les tranchées. Commencez par les arroseurs, en vous arrangeant pour que le bout de l’arroseur dépasse légèrement du sol.

Pour le reste des tranchées, utilisez un râteau pour ramener la terre. Replacez ensuite les mottes de gazon, que vous pourrez tasser à l’aide du râteau.

Il vous reste désormais à régler les programmateurs en fonction de vos besoins. Votre arrosage automatique est enfin prêt !

Vous cherchez à en savoir toujours plus sur l’entretien d’un jardin ? Pourquoi ne pas découvrir nos infos sur le prix d’élagage d’un arbre ? Grâce à Rénovation & Travaux, les travaux d’extérieur n’auront plus de secret pour vous !