Faire un enrochement de talus

Faire un enrochement de talus
4 (80%) 1 vote

enrochement talus

Réalisation d’un enrochement de talus.

Qu’il soit à portée décorative ou pour soutenir un terrain, réaliser un enrochement s’avère être une tâche assez technique et délicate. Ainsi, mieux vaut bien se renseigner avant de faire un enrochement paysager ou de chercher à aménager son terrain avec des pierres naturelles. Cette page vous explique plus en détail comment réussir votre enrochement de jardin dans les meilleures conditions possible.

Qu’est-ce qu’un enrochement de talus ?

Pour rappel, un enrochement consiste tout simplement à poser des rochers sur un terrain. On distingue deux types d’enrochements :

  • L’enrochement paysager : qui a avant tout un rôle décoratif.
  • L’enrochement de talus (ou enrochement de soutènement) : qui a pour vocation de soutenir la terre et d’habiller un talus sur un terrain en pente.

La réalisation d’un enrochement de talus permet de soutenir la terre efficacement, et d’éviter tout glissement de terrain. Il s’agit d’une solution de soutènement moins coûteuse que le mur de soutènement, mais tout aussi efficace.

En revanche, réaliser un enrochement de talus peut s’avérer complexe. Sur un terrain potentiellement dangereux (par exemple une pente qui donne sur une route), il est vivement conseillé de faire appel à une société de terrassement pour un tel projet.

Peut-on réaliser un enrochement de jardin seul ?

Sachez qu’il est vivement recommandé de confier un enrochement de soutènement à une entreprise spécialisée. Et pour cause, un enrochement est encore plus délicat à réaliser que la construction d’un mur en pierre.

Sans compter que l’enrochement de talus a un rôle sécuritaire à ne pas négliger, et doit donc être parfaitement stable. Vous pourriez en effet être tenu responsable si l’éboulement de votre terrain entraîne des dégâts physiques ou matériels à autrui.

Faire appel à une entreprise de terrassement est d’autant plus conseillé que de tels travaux nécessitent l’utilisation d’une pelle mécanique. En conséquence, vous aurez forcément besoin de passer par un artisan si vous ne savez pas manier un tel engin !

À savoir : si l’enrochement paysager a moins d’enjeux que l’enrochement de soutènement (puisqu’il ne doit pas soutenir un terrain en pente), il reste malgré tout assez technique… et doit répondre a certains critères esthétiques. Mieux vaut donc faire appel à un paysagiste pour un tel projet.

Comment faire un enrochement ? Toutes les étapes !

Si vous vous demandez comment réaliser un enrochement de jardin, nous avons listé pour vous les différentes étapes d’une telle réalisation.

Nous décrivons ici la mise en place d’un enrochement de soutènement, à l’extrémité d’un terrain en pente. Il est sous-entendu que le talus a déjà été conçu par une entreprise de terrassement.

Voici les différentes étapes d’un tel projet :

1. La préparation de l’enrochement

En premier lieu, il faut bien entendu faire livrer les rochers sur le lieu de l’enrochement. De nombreuses sociétés proposent la livraison de pierres pour enrochement, dont les tarifs sont évoqués ici.

L’enrochement doit être réalisé sur un talus stable. On peut au préalable disposer un film géotextile, de manière à protéger la terre et à éviter que des plantes ne poussent entre les rochers du talus.

Au pied du talus, il est indispensable de ménager un sabot, qui va permettre d’asseoir les « fondations » de l’enrochement de soutènement.

2. La première rangée de pierre

Avant de poser les premiers rochers, il est nécessaire de remplir le sabot de gravier et de pierres de petite taille. Cela va permettre à la première rangée de pierres de « s’asseoir » à l’intérieur du sabot, et donc renforcer sa tenue.

La première rangée de pierre doit être bien ancrée dans le sol, et ne pas bouger. On utilisera systématiquement des pierres à face plate, qui vont pouvoir se poser les unes par-dessus les autres.

Posez pour commencer une première rangée de pierre. Une fois le premier rang terminé, comblez les trous et calez les rochers à l’aide de pierres plus petites. L’objectif est que les interstices soient bien comblés, et les pierres parfaitement stables.

Vous allez ensuite pouvoir enchaîner avec la rangée suivante.

3. La pose de l’enrochement

Voici quelques conseils pour réussir l’enrochement de talus :

  • Triez parfaitement les pierres. Si la face supérieure du rocher n’est pas plate, vous ne parviendrez pas à poser un nouveau rocher par-dessus.
  • Utilisez des pierres dont la forme permet un emboitement naturel côte à côte. S’il y a un trop grand écartement entre deux pierres, vous n’allez pas pouvoir monter l’enrochement.
  • Veillez à bien préparer la position d’un rocher avant de le poser. Une fois le rocher posé par la pelle mécanique, limitez au maximum le nombre de déplacements, pour ne pas bouger les pierres qui se retrouvent en dessous. Manipulez essentiellement la pierre en ouvrant ou en fermant le godet de la pelle mécanique, pour ne pas que tout l’enrochement se mette à bouger.
  • Avant de passer à une nouvelle rangée, vérifiez que votre enrochement est stable.
  • Entre chaque rangée, pensez à croiser les joints. Cette précaution (aussi utilisée pour n’importe quel mur) permet d’assurer la solidité de l’enrochement.

Selon les projets, il peut être intéressant d’utiliser du béton pour mieux préparer le sol ou encore consolider les pierres.

Néanmoins, il faut à tout prix éviter de réaliser des joints de ciment dans un enrochement. Cela empêcherait l’écoulement naturel de l’eau, et imposerait ainsi la réalisation d’un drain.

Demander des devis pour enrochement

Vous aurez compris que la mise en place d’un enrochement de terrain reste une technique assez délicate à maîtriser. Il est ainsi impossible de faire un enrochement correct si vous n’avez pas l’habitude de manier une pelle mécanique ou des roches naturelles.

Pour assurer la sécurité de votre talus et garantir la solidité du projet, nous vous conseillons vivement de confier cette tâche à des spécialistes du terrassement ou de l’aménagement paysager.

En remplissant le formulaire ci-dessous, vous pourrez obtenir jusqu’à cinq devis d’enrochement gratuits. C’est une précaution indispensable pour :

  • Connaître le prix d’un enrochement de talus dans votre région,
  • Comparer les tarifs des entreprises de terrassement locales,
  • Être sûr de bénéficier du meilleur prix pour vos travaux.

De quoi préparer votre projet le plus efficacement possible !

Vous cherchez d’autres conseils et tutos pour réaliser votre aménagement extérieur ? Dans ce cas, cette page dédiée à la plantation d’une haie pourrait peut-être vous intéresser.