Construire un garage de A à Z

Noter cet article

construction garage

Construction d’un garage sur mesure.

L’idée de construire son garage par ses propres moyens est idéale si vous souhaitez faire des économies sur les travaux. Mais il ne faut pas oublier qu’une telle construction est assez complexe. Avant de construire un garage, il est important de bien se renseigner sur les démarches et sur les différentes étapes de construction. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la construction d’un garage !

Pourquoi construire son garage ?

L’absence de garage est assez ennuyante dans une maison. En effet, cela vous empêche de protéger votre voiture contre les intempéries, les dégradations ou le vol. Voilà pourquoi la construction d’un garage indépendant ou accolé à la maison peut être une bonne idée.

Il est tout à fait possible de construire son garage seul. Cependant, tout comme toute extension de maison, cela exige de solides connaissances. Si vous n’avez aucune compétence en maçonnerie et que vous n’avez jamais effectué ce type de travaux, nous vous déconseillons de vous lancer dans ce genre d’ouvrage.

Dans le cas contraire, vous occuper vous-même des travaux sera une bonne manière de diminuer le coût de construction du garage.

Faut-il un permis de construire pour un garage ?

Comme pour toute extension de maison, la construction d’un garage doit être déclarée auprès de votre mairie. Le besoin ou non de faire une demande de permis de construire dépend entièrement de la surface totale du garage que vous allez construire :

  • Si le garage fait moins de 20 min 2 s : une déclaration préalable de travaux suffit.
  • Si le garage fait plus de 20 min 2 s : il est obligatoire de disposer d’un permis de construire.

Il peut donc être intéressant de privilégier un garage de petite taille, pour des raisons pratiques.

À savoir : si vous construisez sans permis ou déclaration, vous pourriez être contraint de détruire le garage, de le faire rénover ou de payer une forte amende.

Les différentes étapes de construction d’un garage

Vous envisagez de construire un garage sur votre terrain ? Dans ce cas, mieux vaut savoir vers quoi vous vous engagez ! Il faut savoir que ce type de chantier nécessite beaucoup de préparation et de travaux.

Voici les différentes étapes par lesquelles vous aller passer pour bâtir votre garage :

1. La conception du garage

Avant le début des travaux, il est indispensable d’effectuer le plan du garage et de déterminer son apparence future. Vous devez pour cela préparer des plans et penser aux différents matériaux de construction qui seront utilisés.

De nombreux éléments sont à prendre en compte :

  • Le type de murs,
  • Le type de toiture,
  • Les revêtements de sol,
  • Le choix d’une porte de garage,
  • La présence de portes et fenêtres,
  • Les accès à l’électricité ou à l’eau,

Cette démarche est non seulement utile pour visualiser le garage, mais aussi et surtout pour faire votre déclaration préalable de travaux ou votre demande de permis de construire.

La conception du garage ne dépend pas que de vos goûts personnels, prenez également en compte tous les éléments externes :

  • Renseignez-vous sur les règles d’urbanisme de votre commune,
  • Recevez l’autorisation légale pour construire,
  • Vérifiez que la future construction n’empiète pas sur le terrain des voisins,
  • Prenez soin à ce que le garage s’accorde avec la maison.

Cette étape peut également vous permettre de budgétiser la construction du garage.

À savoir : il peut être intéressant de parler de votre projet avec vos voisins, pour éviter tout conflit de voisinage.

2. La préparation du terrain

Une fois que vous avez reçu les autorisations de construire, il faut commencer par préparer le terrain.

En suivant vos plans, procédez de la manière suivante :

  1. Marquez l’emplacement du futur garage.
  2. Creusez le sol sur toute la surface, à l’aide d’une mini-pelle.
  3. Prévoyez les raccords électriques et les canalisations.

À savoir : construire un garage accolé à la maison simplifie les raccords électriques ou l’ajout de canalisations.

3. Les fondations du garage

Tout comme une maison, un garage repose sur des fondations en béton. Si vous avez déjà lu notre méthode pour couler une dalle en béton, vous connaissez les étapes nécessaires pour cela :

  1. Creusez et égalisez le sol.
  2. Placez une couche de gravier et damez le sol.
  3. Réalisez le coffrage et ferraillez si nécessaire.
  4. Coulez le béton et égalisez.

La fondation est l’une des étapes les plus essentielles de la construction, il est donc conseillé de la laisser à une entreprise de maçonnerie. Il faut savoir que la profondeur des fondations et leur pose dépendent directement du garage que vous allez construire.

4. La construction du garage

Après avoir laissé la dalle sécher pendant un à deux mois, vous pouvez entamer la construction du garage.

La construction dépend avant tout du modèle de garage qui vous intéresse. On trouve différents choix de matériaux pour un garage, qui seront plus ou moins coûteux et durables :

  • Le garage en bois,
  • Le garage en parpaings,
  • L’auvent avec toiture,

Il est évident qu’un garage maçonné est plus coûteux qu’un garage en bois, mais il est également plus solide et s’accorde mieux avec la maison.

Une fois les parois ou les murs construits, n’oubliez pas qu’il vous faut également concevoir la charpente et poser une couverture de toit. Notre rappel sur les tarifs des différentes toitures devrait vous aider à y voir clair.

Une fois encore, il est recommandé de passer par des artisans si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour construire un garage.

À savoir : l’idéal est qu’un garage dispose au minimum d’un accès à l’électricité (ne serait-ce que pour l’éclairage). L’accès a l’eau peut également être utile. Au moment des travaux, pensez également au chauffage et à l’isolation du garage. Ces éléments sont coûteux, mais peuvent vous éviter d’avoir à dégivrer le pare-brise durant l’hiver…

5. La porte de garage

Une fois la construction terminée, il vous reste à installer la porte du garage.

Le choix d’une porte de garage est important, car cela détermine clairement le côté pratique et fonctionnel du garage.

Différents choix s’offrent à vous :

  • La porte battante,
  • La porte coulissante,
  • La porte à enroulement,
  • La porte basculante.

Il vous est possible de motoriser la porte du garage, mais cela représente des frais supplémentaires.

Dans l’idéal, vous aurez déjà fait le choix du type de porte de garage au moment des plans, car tous les garages ne permettent pas la pose de toutes les portes.

Si vous vous inquiétez sur les tarifs de pose d’une porte de garage, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet en cliquant sur le lien.

Vous connaissez désormais toutes les étapes de construction d’un garage. Il ne vous reste plus qu’à vous retrousser les manches et à entamer les travaux !