Comparatif de prix d’un assainissement non collectif

Noter cet article

assainissement

Assainissement individuel

Il est essentiel de se renseigner sur l’assainissement non collectif et son prix avant de faire construire sur un terrain non relié au tout à l’égout. Et pour cause, le coût d’un système d’assainissement autonome peut représenter des dépenses assez importantes. Cette page vous en dit plus sur le prix d’un assainissement individuel et de sa pose, et vous aide à faire votre choix dans les meilleures conditions.

Quand faut-il se renseigner sur le prix d’un assainissement individuel ?

Le système d’assainissement d’une maison est le dispositif qui lui permet d’évacuer ses eaux usées. Il s’agit d’un élément obligatoire pour tout logement.

Il faut savoir que seules les maisons non reliées au tout-à-l’égout doivent investir dans un assainissement autonome.

Si vous envisagez d’acheter une maison ou de faire construire sur un terrain non relié à l’assainissement collectif, notez que le prix de votre système d’assainissement pourra représenter un certain poids dans le coût de viabilisation du terrain.

Comparatif des prix de l’assainissement non-collectif

Il faut comprendre que l’installation d’un assainissement non-collectif coûte en moyenne entre 5000 et 15 000 euros. Il faut ajouter à cela les frais d’entretien, qui peuvent également s’avérer coûteux.

En règle générale, un particulier va choisir entre deux dispositifs principaux :

  • Une fosse septique ou une fosse toutes eaux,
  • Une micro-station d’épuration individuelle.

Cette page peut vous aider à mieux faire votre choix, en vous proposant un comparatif des systèmes d’assainissement autonomes.

Le prix d’une fosse septique (ou toutes eaux)

L’un des recours les plus évidents pour l’assainissement individuel est la fosse septique. On utilise généralement aujourd’hui des fosses toutes eaux, qui permettent de recueillir toutes les eaux usées de la maison (et non plus seulement celles des sanitaires).

Il faut comprendre que ce dispositif est assez coûteux à la pose, mais il offre un entretien assez limité et un côté pratique. En revanche, toute fosse septique a une durée de vie située entre 15 et 20 ans (ce qui est limité).

Le prix d’une fosse toutes eaux dépend avant tout du système mis en place. Voici les informations à prendre en compte sur le coût d’une telle installation :

  • Une fosse septique équipée de tranchées drainantes peut coûter entre 5000 et 7000 euros. C’est un système économique à la pose, mais qui nécessite des sols bien spécifiques. Il est donc rarement mis en place.
  • Une fosse toutes eaux équipée d’un filtre à sable coûte entre 6000 et 8000 euros. C’est le système le plus courant… Mais il nécessite une certaine surface au sol.
  • La pose d’une fosse toutes eaux avec filtre planté coûte entre 6500 et 9000 euros. Le filtre planté de roseaux est un système sain et naturel, mais dont l’entretien peut être plus technique.
  • Une fosse toutes eaux avec filtre compact peut coûter entre 7000 et 10 000 euros. C’est un dispositif coûteux, mais indispensable sur les terrains de taille limitée.

Quel que soit le système utilisé, une fosse septique nécessite une vidange tous les 4 ans au maximum. Il faut prévoir entre 100 et 200 euros d’entretien annuel, vidange comprise. Comme les fosses toutes eaux n’utilisent généralement pas d’électricité, elles n’entraînent pas de frais de consommation.

Pour en savoir plus sur le coût d’une fosse toutes eaux, nous vous invitons à approfondir le sujet grâce à notre article dédié.

Bon à savoir : les tarifs de pose des fosses septiques évoqués ici sont purement indicatifs, et concernent la pose d’une fosse standard. Les prix peuvent aller jusqu’à 15 000 euros, voire parfois plus dans le cas de cuves de grande dimension.

Le coût d’une micro-station d’épuration

Hors le recours classique à une fosse toutes eaux, vous pouvez également considérer la pose d’une micro station d’épuration.

En règle générale, le coût d’une micro-station d’épuration se situe entre 5000 et 15 000 euros, pose comprise. Les travaux les plus coûteux portent sur les systèmes les plus vastes. On peut donc tout à fait trouver un système d’épuration individuel moins cher qu’une fosse toutes eaux.

Il s’agit d’un système d’assainissement autonome dont les tarifs approchent globalement ceux de la fosse toutes eaux, mais dont le fonctionnement est bien différent :

  • Une micro-station d’épuration a une durée de vie virtuellement illimitée, et peut donc être bien plus durable qu’une fosse septique.
  • Il s’agit d’un système d’assainissement plus naturel et respectueux de l’environnement.
  • La pose d’une station d’épuration individuelle nécessite une surface limitée, et peut donc s’adapter sur tous les terrains. Elle vous permet d’ailleurs d’entamer d’autres travaux d’aménagement extérieur (comme la pose d’une piscine).
  • La vidange d’un tel dispositif s’effectue généralement une fois par an, voire moins pour certains systèmes.
  • C’est un système peu adapté aux absences prolongées (plus d’un mois).

On estime que le coût d’entretien annuel d’une micro station d’épuration se situe entre 300 et 500 euros, vidanges comprises. Il faut par ailleurs prévoir la consommation électrique de l’appareil, situé aux alentours de 50 euros par an.

Pour mieux comprendre le fonctionnement et le prix d’installation d’une station d’épuration individuelle, notre dossier spécial est situé ici !

Bon à savoir : l’utilisation d’une micro station d’épuration est plus respectueux de l’environnement… mais aussi plus technique. Mieux vaut bien se renseigner sur les spécificités d’un tel système d’assainissement non-collectif avant d’investir.

Demander un devis d’assainissement non-collectif

Il est assez intéressant de remarquer que le comparatif des prix de l’assainissement individuel présente des tarifs finalement assez proches.

De quoi dépend le choix d’un système d’assainissement individuel ?

Il faut alors comprendre que le choix d’un système d’assainissement individuel ne dépend pas forcément du tarif.

Plutôt que vous concentrer sur les prix, gardez en tête que le choix d’une fosse toutes eaux ou d’une station d’épuration individuelle dépend :

  • De la surface de votre terrain,
  • De la nature du terrain,
  • De vos besoins en aménagements extérieurs,
  • De vos préférences en matière d’entretien.

L’intérêt des devis d’assainissement autonome

Pour être sûr de faire le bon choix, l’idéal est de demander un devis d’assainissement individuel à des spécialistes.

Ce type d’installations est forcément pris en charge par un spécialiste du SPANC (le service public d’assainissement non collectif) :

  • Un tel expert peut vous aider à analyser votre terrain et à déterminer quel système d’assainissement lui est le mieux adapté.
  • Une entreprise d’assainissement peut également vous conseiller et vous informer sur les différentes spécificités d’entretien de chaque système d’assainissement autonome.
  • Demander un devis de pose de fosse septique est également l’occasion de connaître le budget exact à prévoir pour vos travaux.

La bonne nouvelle ? Le formulaire ci-dessous vous permet de recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis d’assainissement non-collectif, le tout par des sociétés spécialisées et proches de chez vous. C’est l’occasion de choisir le meilleur assainissement individuel, et ce au meilleur prix !

Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à lire notre article sur le prix d’un assainissement individuel, qui revient plus en détail sur les frais annexes à prévoir, et sur le coût d’entretien d’une fosse septique ou d’un système d’assainissement autonome.