Comment poser du grillage soi-même : toutes les infos

Comment poser du grillage soi-même : toutes les infos
4 (80%) 3 votes

grillage fraichement posé

Un grillage souple fraîchement posé

La pose d’une clôture en grillage s’avère indispensable sur un terrain privatif. Que ce soit pour empêcher la fuite d’un animal domestique ou tout simplement pour délimiter un terrain, mettre en place un clôture grillagée a toujours son intérêt. Mais si vous souhaitez éviter de payer trop cher, l’idéal est d’apprendre comment poser un grillage. Bonne nouvelle, nous vous proposons aujourd’hui une méthode simple et pratique pour poser vos clôtures, qu’elles soient constituées d’un grillage rigide ou souple. À vos outils !

Le matériel de pose d’une clôture en grillage

Vous occuper seul de la mise en place de votre clôture grillagée est une bonne manière de faire des économies sur les travaux. Mais pour cela, vous aurez besoin d’un matériel de professionnel.

Rendez-vous dans une grande surface de bricolage pour rassembler le matériel et les outils suivants :

Le matériel à prévoir

La réalisation de notre méthode nécessite que vous achetiez le matériel suivant :

  • Piquets de bois,
  • Poteaux intermédiaires et poteaux d’angles,
  • Tendeurs,
  • Ciment et sable (ou préparation pour béton),
  • Rouleaux de grillage,
  • Fils de tension,
  • Barres de tension,
  • Fil de fer,
  • Rouleau de ficelle.

Idéalement, attendez d’avoir pris vos mesures de manière précise avant d’acheter vos rouleaux de grillage ou vos poteaux intermédiaires. En effet, chaque clôture grillagée nécessite un certain nombre de rouleaux et de poteaux, en fonction de sa longueur totale.

À savoir : pour la pose d’un grillage de type rigide, on achètera bien entendu le grillage et les poteaux adaptés. Il sera encore une fois nécessaire de prendre les mesures pour savoir de combien de panneaux de grillage rigide vous avez besoin.

Les outils

Concernant les outils nécessaires à l’installation d’un grillage, il vous faut rassembler :

  • Une pelle,
  • Une pince coupante,
  • Un mètre,
  • Une clef à molette,
  • Une truelle et une auge,
  • Une agrafeuse à grillages.

Pour mettre en place une clôture en grillage rigide, vous pourriez également avoir besoin d’une disqueuse, qui permet de couper les panneaux de grillage à la bonne mesure.

Comment poser un grillage ? La méthode

Si vous souhaitez clôturer vous même votre terrain, mieux vaut bien vous renseigner sur le sujet. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de propriétaires font appel à des artisans pour ce type de travaux !

Histoire de vous guider, nous avons détaillé pour vous une méthode qui détaille les différentes étapes de réalisation d’un grillage souple.

Attention : la pose d’une clôture en grillage rigide est légèrement différente. Fiez-vous aux indications données à la fin de notre article pour ce type de clôture.

1. Prendre les mesures

Pour commencer, il faut délimiter clairement le grillage. Assurez-vous en premier lieu d’avoir pris les bonnes mesures du terrain. Si nécessaire, parlez-en avec vos voisins pour éviter tout conflit.

Pour délimiter votre futur grillage, plantez des piquets aux deux extrémités de son emplacement, et reliez-les par une ficelle simple. Le long de cette ligne, plantez un piquet tous les deux mètres, pour marquer l’emplacement des poteaux intermédiaires.

Cette étape vous permet de savoir combien de rouleaux grillagés et de poteaux intermédiaires acheter. Prévoyez toujours un peu plus de grillage que nécessaire, pour être certain d’en avoir suffisamment.

2. Creuser le terrain

La pose d’une clôture en grillage nécessite de couler de petites fondations. C’est indispensable si vous souhaitez que votre grillage soit parfaitement solide.

Grâce aux piquets que vous avez plantés, vous savez où creuser pour enfoncer les poteaux. Retirez donc chaque piquet, un à un, de manière à y creuser les « fondations » des poteaux de votre grillage.

Creusez des trous d’une quarantaine de centimètres de profondeur environ (un poteau doit être enfoncé sur un quart de sa longueur). La largeur de chaque trou sera celle de votre pelle, car vous n’avez pas besoin d’une ouverture trop vaste.

3. Sceller les poteaux d’angle

Une fois vos trous creusés, commencez par enfoncer les poteaux d’angles.

Enfoncez le poteau dans une profondeur de dix centimètres environ, en vous assurant qu’il est bien droit. Puis, comblez le trou avec du ciment, appliqué à la truelle avec générosité.

Quand vos poteaux d’angle sont scellés, reliez-les les uns aux autres à l’aide d’une ficelle tendue, attachée en haut de chaque poteau. Cela permet de vous créer un repère visuel pour la pose et le niveau des poteaux intermédiaires.

4. Sceller les poteaux intermédiaires

À l’aide du fil tendu, vous serez en mesure d’aligner les poteaux intermédiaires.

Comme précédemment, enfoncez-les d’une dizaine de centimètres avant de les sceller à l’aide du béton. Utilisez un fil à plomb ainsi que la ficelle comme repères visuels pour vérifier que chaque poteau est bien droit. Pensez à les ajuster avant que le béton sèche !

Attention à ne pas préparer trop de béton d’un seul coup. Si vous n’êtes pas certain d’avoir le temps d’enfoncer tous les poteaux en une seule fois, préparez votre béton par petites quantités.

À savoir : notez que l’intérêt d’avoir creusé le terrain pour chaque poteau en premier lieu est bien de pouvoir travailler rapidement, sans laisser au béton le temps de sécher.

5. La pose du grillage

Une fois vos poteaux scellés et le ciment sec (comptez jusqu’à 5 jours), vous pouvez procéder à la pose du grillage. Ne posez pas le grillage avant ce délai, car vous risqueriez de déplacer les poteaux et donc de gâcher votre mise à niveau.

Voici comment réaliser la pose :

  1. Fixez les tendeurs sur tous les poteaux d’angle.
  2. Passez ensuite un fil de tension à travers tous les poteaux. Naturellement, vous prendrez soin de couper un fil de tension d’une longueur supérieure à la longueur totale de votre futur grillage.
  3. Veillez à ce que tous les fils de tension soient correctement tendus, grâce aux tendeurs.
  4. Ensuite, enfilez la barre de tension dans la première barre du rouleau de grillage. Fixez cette barre à votre premier poteau d’angle.
  5. Il vous suffit alors de dérouler le rouleau grillagé le long de vos poteaux.
  6. Utilisez du fil de fer pour attacher le grillage à chaque poteau.

Pour cette opération, il est recommandé de travailler à deux. L’un d’entre vous déroulera le grillage, et l’autre s’assurera qu’il est bien tendu.

À savoir : consultez le tutoriel vidéo (plus bas), pour avoir une vision précise des travaux.

6. Les finitions

Une fois votre grillage totalement déroulé, il est temps de le fixer définitivement.

Pour cela, vous devez attacher le grillage aux fils de tension à l’aide de votre agrafeuse à grillage. Disposez une agrafe tous les cinquante centimètres environ.

Une fois l’opération terminée, vous pourrez détacher le fil de fer qui attachait provisoirement le grillage aux poteaux intermédiaires.

Votre clôture en grillage souple est posée !

Les conseils vidéos pour mettre en place un grillage souple

Vous cherchez à mieux visualiser l’ampleur des travaux ? Dans ce cas, n’hésitez pas à prendre 6 minutes de votre temps pour découvrir cette vidéo complète sur le sujet. Elle vous rappelle en détail les différentes étapes d’installation d’un grillage souple :

Poser une clôture en grillage rigide

Opter pour un grillage rigide vous permet de disposer d’une clôture plus solide et résistante. Cependant, la pose d’un tel grillage est un peu plus délicate.

Comme son nom l’indique, le grillage rigide n’est pas vendu en rouleaux, mais en panneaux rigides.

Si certaines étapes de préparation restent les mêmes, voici quelques indications supplémentaires pour savoir comment installer une clôture en grillage rigide :

  1. Prendre les mesures : la méthode est la même que pour un grillage souple.

  2. Creuser le terrain : vous pouvez une fois de plus vous fier à la méthode du grillage souple.

  3. Poser les premiers poteaux : cette fois-ci, la méthode est différente ! En effet, la pose d’une clôture en grillage rigide nécessite que le grillage soit posé en même temps que les poteaux. Une fois les trous creusés, on commencera par assembler un panneau de grillage sur deux poteaux. Faire l’assemblage au sol sera plus aisé. Utilisez les colliers de fixation pour fixer le grillage à chaque poteau (3 colliers par poteau). Une fois le premier panneau de grillage posé (mais pas cimenté), attachez une corde comme repère visuel, tout comme pour un grillage souple. Une fois les poteaux bien ajustés, coulez le ciment dans les trous. Vérifiez ensuite le niveau à l’aide d’un fil à plomb ou d’un niveau à bulle.

  4. Poser les poteaux suivants : pour la pose du second panneau de grillage rigide, commencez par assembler au sol le panneau à un poteau. Relevez le panneau et fixez la seconde extrémité au poteau déjà enfoncé (une fois le ciment sec). Scellez ensuite progressivement les nouveaux panneaux.

  5. Le dernier panneau : si vous avez besoin de couper le dernier panneau, utilisez pour cela une disqueuse. Pensez naturellement à vous protéger (lunettes de protection et gants) et à ne pas travailler seul. La sécurité est primordiale pour ce type de tâche.

Une fois de plus, un tutoriel vidéo peut vous aider à mieux comprendre l’ampleur de la tâche :

Et si cette opération vous semble trop complexe, n’oubliez pas qu’il est toujours possible de faire appel à des artisans !

Certes, cela va légèrement augmenter votre budget, mais c’est encore le meilleur moyen de profiter d’une clôture grillagée solide et parfaitement durable. Vous cherchez à connaître les tarifs de pose des artisans ? Dans ce cas, demandez leurs des estimations dès à présent :

Recevez des devis gratuits pour la pose d’une clôture en grillage (ou autre)