Comment poser du placo : Toutes les étapes de la pose de placo

Comment poser du placo : Toutes les étapes de la pose de placo
3.33 (66.67%) 3 votes

La pose de placo, étape par étape

Pour réussir votre aménagement intérieur, mieux vaut vous renseigner sur la pose du placoplâtre. Ce matériau assez bon marché permet de créer facilement des cloisons intérieures de qualité. Vous vous demandez comment poser un placo dans les règles de l’art ? Cette page vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur les différentes étapes de pose d’une cloison en plaques de plâtre.

Le rôle d’une cloison en placo

Si le placo-plâtre est si populaire ces dernières années, c’est bien pour une raison !

En effet, il s’agit d’un matériau très facile à poser et qui permet d’aménager rapidement une maison neuve ou ancienne. Poser des plaques de placo peut permettre :

La pose de placo reste aujourd’hui la manière la plus rapide et la plus efficace de cloisonner une pièce intérieure.

En plus de cela, le placoplâtre peut facilement être doublé, de manière à servir d’isolant phonique ou thermique.

À savoir : bien plus léger et moins épais que le bois, le placoplâtre est tout aussi efficace… pour un coût moindre.

Matériel nécessaire pour la pose de placoplâtre

Réaliser vous même la pose d’une cloison en plâtre est une bonne manière de faire des économies sur les travaux. Mais pour cela, vous devez rassembler le matériel suivant :

  • Une règle de maçon,
  • Un mètre
  • Des plaques de plâtre,
  • Un lève plaque de pâtres,
  • Des rails métalliques,
  • Des montants métalliques,
  • Des rouleaux d’isolant (si nécessaire),
  • Une visseuse électrique,
  • Un tournevis
  • De l’enduit de jointure,
  • De la peinture.

Tout ce matériel est très facile à trouver dans n’importe quelle grande surface de bricolage.

Il est possible de louer un lève-plaque pour une trentaine d’euros par jour. Si les travaux s’étalent sur plus de cinq jours, l’achat du lève-panneau peut cependant être plus intéressant (quitte à le revendre à la suite des travaux).

Comment choisir son placo ?

Avant le début de vos travaux d’aménagement intérieur, pensez à être regardant sur le choix de vos matériaux. Voici quelques conseils à connaître au moment de préparer les travaux et de choisir vos plaques de cloisons :

  • Comme souvent en matière de bricolage, la qualité du matériau est importante. Mieux vaut choisir un placo de qualité, et donc plus coûteux, si vous désirez un résultat optimal.
  • Il existe différents types de placo (hydrofuge, ininflammable, acoustique, etc.). Mieux vaut choisir un placo adapté à la pièce dans laquelle il sera posé.
  • Le placo n’est pas toujours le meilleur matériau pour l’isolation. N’hésitez pas à superposer deux plaques de plâtre pour une isolation phonique et thermique optimales. Pensez également à choisir un placo acoustique si l’isolation phonique est votre priorité. Naturellement, vous pouvez également placer de l’isolant sous le placo-plâtre.

Il est vivement conseillé de profiter de la pose d’une cloison pour améliorer l’isolation d’une pièce. Certes, votre budget de pose risque d’être plus important, et vous perdez une certaine surface intérieure, mais cela sera au profit d’économies d’énergie et d’un meilleur confort de vie.

Comment poser du placo ? La méthode

Au moment d’installer une cloison en plâtre, mieux vaut travailler avec méthode. Nous avons listé pour vous les différentes étapes de réalisation de ce type de travaux :

1) Fixer l’ossature

Vos plaques de plâtre vont tenir sur une ossature pour placo, constitué de rails métalliques (ou de bois dans de rares cas).

La première étape de la pose est donc la préparation de cette ossature :

  • L’ossature du placo consiste en deux rails fixés parallèlement, l’un au sol et l’autre au plafond.
  • Fixez-les à l’aide de vis ou de chevilles.
  • Fixez des montants à l’intérieur de ces rails tous les soixante centimètres environ.

Faites bien attention aux mesures avant de fixer les rails d’ossature. Pour cela, vous pouvez utiliser un mètre, et tracer vos mesures au préalable.

2) Placer l’isolant

Une fois l’ossature fixée, et si vous avez besoin d’isoler la pièce, vous pouvez fixer directement l’isolant à l’intérieur des montants.

Optez pour de la laine végétale, minérale ou animale en fonction de vos préférences, ou pour aucun isolant si vous n’en avez pas besoin.

3) Poser le placo

Une fois l’isolant en place, vous pouvez poser les premières plaques de plâtre sur la structure métallique. Voici quelques conseils de réalisation :

  • Alignez correctement la plaque de plâtre le long de l’ossature, et bloquez la contre le plafond.
  • Quand vous êtes certain que votre plaque est droite, vous pouvez la fixer à l’aide d’une visseuse.
  • Ne vissez pas trop fort, la tête de vis doit à peine toucher la surface cartonnée, sans quoi vous risquez d’abîmer le placo.

À savoir : si vous avez du mal à visualiser comment installer une plaque de plâtre, n’hésitez pas à consulter la vidéo située plus bas dans l’article. 

4) Lisser les joints

Pour un résultat agréable à l’œil, vous devrez nécessairement nettoyer les jointures entre les plaques de plâtre. Pour cela :

  • Étalez de l’enduit spécial pour joint, le long des joints, de manière à dissimuler ces derniers.
  • Une fois le plâtre sec, placez une bande à joint, que vous dissimulerez par la suite à l’aide d’une nouvelle couche d’enduit.

5) Peindre le mur

Une fois l’enduit sec, il est souvent nécessaire de le poncer légèrement, de manière à supprimer les aspérités. Il vous suffit de poncer délicatement à l’aide d’un papier de verre à grain fin, et sans trop insister.

Une fois les joints parfaitement lissés, passez l’aspirateur pour éliminer les poussières, et peignez-le mur à l’aide d’une peinture d’accroche.

Par la suite, libre à vous de poser un revêtement sur le plâtre, ou tout simplement de le peindre avec une peinture adaptée à l’usage de la pièce.

Monter une cloison en plâtre : la méthode vidéo

Vous vous sentez un peu perdu dans les étapes de réalisation de ces travaux ? Dans ce cas, pourquoi ne pas prendre 10 minutes de votre temps pour découvrir cette méthode complète de pose d’une cloison en placo ?

Des professionnels du bâtiment vous expliquent toutes les étapes de réalisation de votre projet :

Vous aurez compris que la pose d’une cloison en plâtre est un tâche assez délicate, en particulier si vous n’avez jamais effectué ce type de travaux.

Besoin d’aide pour leur réalisation ? Dans ce cas, n’hésitez pas à vous renseigner sur les tarifs d’un plaquiste. Recourir à un artisan est encore la manière la plus simple de réussir votre aménagement intérieur.

À savoir : n’hésitez pas à remplir le formulaire situé en bas de cette page pour recevoir plusieurs devis de pose de placoplâtre gratuits et sans engagement. 

Les aménagements réalisables grâce au placo

Si le placo-plâtre a autant de popularité dans le bâtiment, c’est tout simplement parce que ce matériau permet de nombreux aménagements dans une maison.

Si vous vous demandez ce qu’on peut faire avec un placo, la réponse est « presque tout » ! Voici les différentes réalisations qu’il est (entre autres) possible de faire grâce à des plaques de plâtre :

  • Coffrage : utile pour dissimuler n’importe quel élément peu esthétique, comme une canalisation ou des fils électriqus, le placo peut prendre toutes les formes et cacher élégamment ce qui ne doit pas être vu.
  • Cloison : très apprécié pour construire de nouvelles cloisons, la pose de placo permet de délimiter de nouvelles pièces de manière propre et rapide, tout en facilitant leur isolation.
  • Faux-plafond : que ce soit pour dissimuler un plafond abîmé, réduire la hauteur de la pièce ou encore créer un plafond ouvragé, les plaques de plâtre permettent de faire d’excellents faux-plafonds.
  • Isolation : enfin, on peut appliquer le placo en doublage, directement sur les murs bruts d’une maison, de maison à améliorer son isolation thermique et sonore.

À savoir : il est possible de poser du placoplâtre sur tout type de surfaces intérieures, aussi bien le sol que les plafonds, les murs ou encore les combles ! Il existe d’ailleurs des types de placo adaptés à toutes les pièces de la maison, y compris les pièces humides.

Remplissez ce formulaire et recevez des devis gratuits pour poser du placo

Cette méthode vous semble trop délicate à réaliser ? Vous n’avez pas le temps d’effectuer les travaux vous-même ? Aucun problème ! Il vous suffit de contacter un plaquiste professionnel pour lui confier votre chantier.

Si vous aimeriez en savoir plus sur les tarifs de pose du placo, sachez que le formulaire ci-dessous vous permet de recevoir jusqu’à cinq devis de plaquistes, le tout gratuitement et sans engagement.

C’est une occasion comme une autre de prévoir votre budget, de choisir s’il est préférable de réaliser les travaux seul ou non !