Comment poser du parquet flottant : les étapes et conseils

Comment poser du parquet flottant : les étapes et conseils
5 (100%) 2 votes

materiel pour poser du parquet flottant

Matériel indispensable pour poser du parquet flottant

De plus en plus de particuliers optent pour la pose de parquet flottant dans leur intérieur. Il faut dire que cette méthode de pose de plancher sans colle est très pratique, et vous permet de changer votre revêtement de sol en un éclair. Vous vous demandez comment poser un parquet flottant ? Cette page vous explique justement toutes les étapes de ces travaux.

Matériel de pose d’un parquet flottant

Prendre en charge la pose d’un parquet flottant est une bonne manière de faire des économies sur les travaux.

En revanche, cela nécessite que vous disposiez d’un certain matériel. Voici les outils et fournitures nécessaires pour profiter de votre nouveau plancher :

    • Un mètre mesureur,
    • Une règle,
    • Un crayon,
    • Une scie sauteuse,
    • Des cales en bois,
    • De l’adhésif,
    • Un cutter,
    • Une agrafeuse,
    • Une sous-couche thermique,
    • Une cale de frappe et un marteau,
    • De la colle à solvant (ou vinylique),
    • Et bien sûr vos lames de parquet flottant !

Notez qu le prix d’achat d’un parquet flottant change en fonction de l’essence du bois et des qualités du produit choisi. Soyez sûr d’acheter un produit de bonne qualité si vous tenez à sa durabilité dans le temps.

Notre conseil : achetez toujours un peu plus de parquet que nécessaire. Cela vous permet d’assurer les chutes, voire de remplacer des lames abîmées durant les prochaines années.

Comment poser un parquet flottant ?

La mise en place d’un parquet flottant est réputée comme facile. En réalité, elle est plus simple que la pose d’un plancher à coller…. mais cela ne la rend pas simple pour autant !

Pour réussir la pose de votre revêtement de sol, il est important de travailler avec rigueur. Voici les différentes étapes par lesquelles vous devez passer :

1) La préparation du support

Avant toute chose, vous devez avoir préparé le sol à la pose du parquet flottant.

Votre support doit être propre et sec. Il est impératif que le support soit parfaitement plat. Il est en effet impossible de poser du parquet flottant sur un support irrégulier.

Tout comme il est possible de poser du béton ciré sur du carrelage, on peut envisager d’installer un parquet flottant sur un ancien revêtement :

  • Sur du carrelage,
  • Sur de la moquette,
  • Ou encore sur une chape de béton.

Néanmoins, la planéité du sol est essentielle avant de débuter les travaux. Un ragréage peut donc être nécessaire.

À savoir : on peut aussi imaginer la pose de parquet flottant sur un ancien parquet, mais prenez alors soin de poser vos lames de manière perpendiculaire à l’ancien parquet.

2) L’application de la sous-couche

Ne commettez pas l’erreur de poser du parquet directement sur le sol ! Pour un plancher durable et de qualité, vous allez poser :

  • Un film polyane (contre l’humidité),
  • Une sous-couche d’isolation phonique et thermique.

Si la pose de ces sous-couches représente un certain coût, elle vous permet d’avoir un parquet plus durable, tout en isolant le sol. Entre économies d’énergies et confort de vie, la sous-couche est loin d’être une mauvaise idée !

Voici comment poser les sous-couches de votre parquet :

  1. Déroulez le film polyane le long du sol.
  2. Sur le bord des murs, laissez dépasser le film polyane, sur une longueur équivalente à la longueur de vos plinthes.
  3. Les lés du film polyane doivent bien se recouvrir, pour ne former aucun défaut. Attachez-les lés ensemble à l’aide d’une bande adhésive.
  4. Sans autre méthode de fixation du film polyane, posez votre sous-couche isolante sur le film.
  5. Collez les lés de sous-couches à l’aide de ruban adhésif.
  6. Utilisez le cutter pour découper la sous-couche le long des murs.

Une fois la sous-couche posée, vous allez pouvoir vous attaquer au plancher !

4) La pose de la première lame de parquet

Pour débuter la pose de votre parquet flottant, nous vous conseillons de choisir un coin droit de la pièce, où poser la toute première lame.

Cela vous aidera à rester droit tout au long de la pose de parquet. Dès les premières lames, pensez à installer des cales le long des murs.

En effet, laisser un espacement entre les lames et le mur évitera que le parquet ne se déforme quand il gonflera. Le bois étant un matériau vivant, il est primordial de respecter cet espacement, qui doit être au moins de 8 mm.

5) Le clipsage du parquet flottant

Le parquet flottant est conçu pour s’emboîter facilement. Vous n’aurez pas besoin de matériel pour « clipser » les lames de parquet flottant.

Clipsez les lames les unes aux autres de manière à couvrir l’étendue de la pièce en largeur. Mieux vaut traiter les rangées de lames les unes après les autres.

Selon le parquet flottant choisi, vous aurez peut-être besoin d’appliquer de la colle entre les lames. Mieux vaut l’appliquer au biberon et dans le sens de la rainure, pour un résultat propre.

6) Le découpage des lames de bordure

Lorsque vous arrivez à l’une des extrémités de la pièce, il y a de fortes chances pour que vous ayez à découper la dernière lame de la rangée.

Voici comment procéder à la découpe :

  1. Utilisez votre règle ou votre mètre pour déterminer précisément la taille de la dernière lame qu’il vous faut.
  2. À l’aide d’un crayon gris, tracez une ligne droite sur votre lame avant de la découper.
  3. Découpez soigneusement et de manière droite, à l’aide d’une scie électrique.

Vous pouvez utiliser la chute d’une rangée de lames pour débuter la rangée suivante, de manière à ce que votre parquet flottant ne soit pas aligné (ce qui est visuellement plus esthétique). Tout dépend de vos préférences.

7 ) La pose du parquet flottant

Poser du parquet flottant consiste à appliquer les lames rangées par rangées.

À chaque fois que vous aurez terminé une rangée (mis à part la première), pensez à donner quelques légers coups de marteau à l’aide de votre cale à frapper.

Cela vous assurera que les différentes rangées soient bien emboîtées les unes aux autres.

8) La pose des plinthes

Attendez deux à trois heures après la pose de la dernière lame, de manière à laisser sécher la colle, puis posez les plinthes le long du mur.

Vous poserez les plinthes à la place des cales, en les clouant ou en les collant au mur.

9) Le nettoyage après pose

Si vous avez laissé des traces de colle au moment de la pose, pensez à les nettoyer, à l’aide d’un chiffon humide par exemple.

Une fois que votre parquet est propre, la pose est terminée ! Comme il n’y a pas à attendre que la colle sèche, vous pouvez déjà emménager la pièce.

Vidéo détaillée sur la pose de parquet flottant

Besoin d’un petit rappel sur les différentes étapes de pose ? Comme une image vaut mieux que mille mots, nous avons déniché pour vous un tutoriel vidéo complet sur ce type de travaux.

En un petit quart d’heure, cette vidéo détaillée vous montre précisément toutes les étapes de la pose d’un plancher flottant. Elle vous donne également de nombreux conseils de réalisation :

Vous aurez remarqué que poser un parquet flottant peut s’avérer délicat ! Si vous ne souhaitez pas réaliser les travaux par vous-même, libre à vous de recourir à un artisan.

En remplissant le formulaire ci-dessous, vous pouvez obtenir jusqu’à cinq devis gratuits et sans engagement pour la pose d’un parquet flottant. De quoi déterminer facilement quel budget accorder à de tels travaux !

Demandez vos devis pour la pose d’un parquet flottant