Comment peindre un mur : toutes les astuces et conseils

Comment peindre un mur : toutes les astuces et conseils
5 (100%) 1 vote

peindre un mur

Tout pour peindre un mur

A priori, il n’y a pas travaux plus simples que de repeindre un mur. Et pourtant, il est facile de laisser des traces ou d’obtenir un résultat peu esthétique quand on applique de la peinture murale. Résultat : une peinture qui s’écaille, des traces évidentes… et tout un travail à refaire ! Pour ne pas vous retrouver dans cette situation, il vous suffit de vous renseigner sur la meilleure méthode pour peindre un mur. Voilà qui tombe bien : Rénovation & Travaux vous partage tous les secrets pour savoir comment peindre vos murs comme le ferait un artisan peintre !

La méthode idéale pour appliquer de la peinture murale

Le grand piège quand on cherche à appliquer de la peinture murale est de considérer qu’il suffit d’une couche de peinture pour que le tour soit joué. En réalité, ce type de travaux nécessite une véritable préparation, ainsi que certaines précautions.

Pour savoir comment bien peindre un mur, prenez le temps de parcourir tous les conseils contenus dans cet article. Nous vous aidons aussi bien à choisir votre peinture qu’à appliquer une méthode efficace pour peindre sans laisser de traces.

Les critères de choix d’une peinture murale

Ne négligez jamais l’impact du choix de la peinture sur vos travaux. Une peinture bas de gamme vous forcerait à passer plus de deux couches, ce qui augmente le risque de traces ou de surface imparfaite.

Opter pour une peinture de qualité vous permet au contraire de travailler sur deux couches au maximum, et d’obtenir un mur peint de manière uniforme.

Pour choisir sa peinture, il est essentiel de bien réfléchir aux points suivants :

La couleur et la finition

Lorsqu’on se décide à rafraîchir la peinture de ses murs, c’est avant tout pour un effet esthétique.

Dès lors, il est important de bien réfléchir à la couleur et à la finition de votre peinture murale :

  • En intérieur, optez pour une couleur assortie à vos meubles, vos plafonds et votre revêtement de sol.
  • En extérieur, pensez bien à vous renseigner auprès de votre mairie sur les couleurs de peinture tolérées pour votre façade.

L’idéal est de choisir sa couleur avec attention, de manière à ce qu’elle s’accord à vos préférences, et ne vous lasse pas en quelques semaines.

Le type de support

On trouve des types de peintures adaptées à tous les supports : brique, plâtre, fer, etc.

Pour choisir une peinture pour mur, on se référera en premier lieu au type de support. Vérifiez toujours que la peinture que vous choisissez est bien adaptée au matériau dont est constitué votre mur.

Choisissez également une peinture adaptée à la destination. Une peinture pour mur extérieur n’a pas les mêmes caractéristiques qu’une peinture pour mur intérieur.

Cela vous garantit une meilleure tenue, et un résultat impeccable.

La marque et la qualité

Si vous vous demandez comment bien peindre un mur, commencez par acheter une peinture de qualité. Travailler avec une marque de peinture reconnue vous facilite grandement la tâche.

On oubliera forcément les peintures bas de gamme, dont l’application est plus difficile, pour un résultat décevant.

N’oubliez pas qu’en terme de peinture, qualité est synonyme de durabilité !

À savoir : méfiez-vous toujours des peintures murales monocouches. Quoi qu’en dise votre marque de peinture, rien ne vaut l’application en deux couches quant on tient à peindre son mur de manière uniforme.

Comment peindre un mur : toutes les étapes

Il n’y pas de secrets pour peindre ses murs sans laisser de traces : il vous suffit d’appliquer une méthode sérieuse. Nous avons listé pour vous les différentes étapes à suivre pour que vos travaux de peinture mènent à un résultat satisfaisant :

1. La préparation du support

Une fois que votre peinture a été bien choisie, il est temps de commencer les travaux de peinture.

Avant de peindre une cloison ou un mur, il est essentiel de préparer correctement le support. Cela passe par les étapes suivantes :

  1. Supprimer l’ancien revêtement : s’il reste un revêtement ou des traces de peinture, pensez à décaper ou poncer le mur pour les éliminer.
  2. Réparer le mur : avant d’appliquer la peinture, réparez les éventuelles fissures à l’aide d’un enduit. Une fois l’enduit sec, poncez à l’aide d’un papier de verre à grain fin, pour assurer la planéité du mur.
  3. Nettoyer le mur : pour une peinture durable et qui ne s’effrite pas, il faut travailler sur un support propre et sec. Si nécessaire, poncez le mur pour en supprimer toutes les aspérités. Auquel cas vous penserez également à dépoussiérer. Nettoyez ensuite la surface à l’aide de lessive Saint Marc, en lessivant de bas en eau et en rinçant à l’eau claire. Laissez sécher de 24 à 48 heures avant d’appliquer la peinture.
  4. Traiter le mur : votre support doit également être sain. Si votre surface comporte des traces d’humidité ou de moisissures, pensez à les nettoyer. En cas de véritable problème d’humidité, commencez par résoudre le souci avant vos travaux de peinture. Une couche de peinture n’effacera en effet jamais un souci d’humidité ! Si nécessaire, vous pouvez appliquer un fongicide pour supprimer toutes les traces de champignon (en particulier en extérieur) et vous assurer d’avoir un mur parfaitement sain.

2. La préparation des travaux

Avant de peindre une pièce, n’oubliez pas de protéger tous les éléments que vous ne souhaitez pas salir. En effet, les taches de peinture ne pardonnent pas sur un meuble ou un revêtement de sol. En extérieur, une peinture murale peut facilement ruiner une terrasse ou tuer des plantes.

Avant de démarrer les travaux, il est donc indispensable de :

  • Vider la pièce de tous ses meubles.
  • Poser une bâche le long des murs ou au-dessus des meubles.
  • Appliquer du ruban de masquage sur les plinthes ou les rebords du plafond.

Pensez également à porter une tenue adaptée (vêtements de travail et gants). Si vous manipulez des peintures à l’huile (type peinture glycéro), soyez très attentif à l’aération des lieux, et portez un masque de protection.

En cas de travail en hauteur (si vous utilisez un escabeau ou une échelle), pensez systématiquement à imposer le port du casque, pour éviter tout accident.

À savoir : si vous avez besoin de peindre des murs en hauteur, mieux vaut demander à une personne de vous aider. L’un d’autre vous s’occupera de la peinture, tandis que l’autre s’occupera de maintenir l’échelle.

3. L’Application d’une peinture de sous-couche murale

Tout est prêt ! Il est temps de commencer à peindre.

Pour faciliter l’accroche d’une peinture murale, l’idéal est d’appliquer une primaire d’accrochage. Ce sera notamment indispensable sur des supports poreux ou si vous utilisez une peinture murale de qualité moyenne.

Voici nos conseils pour cette étape :

  • Optez pour une primaire d’accrochage adaptée au matériau de votre mur.
  • Pour l’application, vous utiliserez un rouleau pour les vastes surfaces, et une brosse pour les coins et zones délicates.
  • Achetez systématiquement des outils de qualité, car les pinceaux à bas prix risquent de perdre des poils lors de l’application.
  • N’oubliez jamais de nettoyer vos outils directement après usage.

Pour une bonne application de votre primaire d’accrochage, pensez à bien croiser les passes (en faisant une passe horizontale et une passe verticale). Une fois la sous-couche posée, laissez sécher le temps indiqué avant de commencer à peindre le mur.

5. L’application de votre peinture murale

Après avoir laissé sécher la sous-couche, il est temps d’appliquer la peinture.

Pour un résultat optimal, il est préférable d’appliquer la peinture en deux couches. Suivez ces conseils pour éviter les marques de pinceaux sur le mur :

  • Une fois encore, utilisez un rouleau à peinture pour les vastes surfaces, et une brosse pour les coins.
  • Trempez le rouleau à moitié dans la peinture et supprimez l’excédent avant de commencer à peindre.
  • Pour les pinceaux, trempez la brosse à un tiers dans la peinture.
  • Croiser les passes vous permet de ne pas laisser de traces.
  • Travaillez mur par mur, sans interrompre votre travail. Un arrêt en plein milieu d’un mur laissera une trace visible au moment du séchage.

Pour une peinture murale réussie, respectez bien le temps de séchage entre deux couches.

Si nécessaire, n’hésitez pas à passer une troisième couche, notamment si vous avez opté pour une peinture premium peu couvrante et que le résultat n’est pas encore parfait après deux couches.

À savoir : vous passer de l’application d’une sous-couche multiplie les chances d’avoir à appliquer votre peinture murale en trois couches. Mieux vaut donc toujours débuter les travaux par l’application d’une primaire.

Les conditions climatiques idéales pour peindre ses murs

Un dernier secret pour réussir ses peintures murales se situe dans les conditions climatiques :

  • En extérieur, évitez de peindre s’il y a des risques d’intempéries.
  • Ne peignez jamais un mur sous le soleil ou en période de gel.
  • Pensez à peindre sous une température moyenne, pour que la peinture ait le temps de sécher correctement.
  • En intérieur, évitez les courants d’air pendant le séchage, ils risquent de poser des poussières ou des saletés sur la peinture.

Pour que le mur soit parfaitement peint, la peinture ne doit pas sécher trop rapidement, ni trop lentement. Ne négligez donc jamais l’impact des conditions climatiques sur le résultat final !

Tous ces travaux vous semblent trop complexes ? Dans ce cas, l’autre secret pour des murs totalement rénovés est de passer par un peintre en bâtiment ! N’hésitez pas à demander des devis si vous voulez savoir combien coûtent les travaux de peinture pour un mur…

Obtenez gratuitement et sans engagement des devis de peintres