Comment installer des WC ? la méthode des pros pour vos toilettes

Comment installer des WC ? la méthode des pros pour vos toilettes
5 (100%) 1 vote

Installation toilette

Installation d’un toilette

Les travaux de plomberie sont rarement à la portée de tous. C’est par exemple ce cas de l’installation de toilette, qui nécessite un vrai savoir-faire et une bonne méthode. Si vous vous sentez justement de tailler à installer des WC, notre article va vous expliquer point par point comment installer un WC suspendu ou classique comme un professionnel. C’est le moment de prendre des notes !

L’installation des WC : la méthode des pros !

Installer une toilette ne s’improvise pas ! Ce type de travaux nécessite en effet une grande préparation, ainsi que de bonnes compétences. Le plus efficace est encore de contacter un plombier pour faire poser ses WC par un professionnel.

Si vous souhaitez faire des économies sur la pose de toilettes, il va falloir retrousser vos manches. Avant l’installation de WC « classique », prenez le temps de lire l’ensemble de nos conseils sur la méthode à suivre (veuillez vous reporter à la suite de l’article pour poser un WC suspendu) :

  1. Le choix de la toilette : l’installation d’une toilette dépendra avant tout du modèle de toilette choisi. Commencez donc par choisir le type de toilette qui vous intéresse (en fonction de l’équipement existant de votre maison). Une fois que vous en savez plus sur ses dimensions et sa pose, vous pourrez mieux prendre les mesures avant de l’installer. Gardez en tête que des toilettes nécessitent au minimum une pièce d’un mètre carré, même si on préférera doubler cette surface pour des toilettes bien aérées, ou encore pour poser un WC suspendu.

  2. Fermer l’alimentation générale d’eau : en premier lieu, l’installation de WC nécessite que vous coupiez l’alimentation générale en eau de votre maison. Cela vous empêchera de faire face à une inondation à l’intérieur de chez vous !

  3. Enlever l’ancien WC : avant d’installer un WC, il faut ôter l’ancien. Après avoir vérifié que l’eau est bien coupée, commencez par dévisser le tuyau d’alimentation à l’aide d’un tournevis. Si nécessaire, videz en premier lieu le réservoir du WC. Dévissez ensuite les vis de fixations posées sur la toilette, puis retirez le WC délicatement. Cette opération sera souvent salissante, pensez donc à dégager la pièce et à garder des serpillères à proximité. Une fois la première toilette dégagée, nettoyez le manchon femelle en y passant une truelle ou un morceau de bois.

  4. Assembler les toilettes : si nécessaire, vous pourriez avoir besoin de monter le mécanisme WC avant de l’installer. Référez-vous pour cela à la notice de votre nouvelle toilette. Pensez bien à vérifier la fixation de chaque élément avant de poser la toilette. Avant d’installer une toilette, il faudra fixer le réservoir à la cuvette.

  5. Percer les trous de fixation : pour installer la toilette, commencez par la poser contre le tuyau d’évacuation de manière à prendre vos mesures. Laissez une dizaine de millimètres entre la cuvette et le mur. Vérifiez le niveau de la toilette à l’aide d’un niveau à bulle. À l’aide des trous, prenez des mesures sur le sol pour situer les emplacements à percer. Retirez ensuite les toilettes et percez les trous avec une perceuse électrique.

  6. Installer le WC : pour poser le WC, vous allez commencer par coller la pipe d’évacuation à l’aide d’une colle PVC. Il vous suffit de placer une couche de quelques centimètres de PVC sur l’intérieur du conduit, puis d’y enfoncer la pipe. Après avoir laissé sécher une dizaine de minutes, replacez le WC sur la pipe. Respectez bien votre précédent alignement (les trous de la toilette doivent être situés là où vous avez percé). Vous pouvez à présent fixer la cuvette à l’aide de chevilles et d’écrous. Masquez les écrous à l’aide d’un cache-vis.

  7. Raccorder les toilettes à l’eau : il vous reste à relier le robinet flotteur à l’arrivée d’eau. Pour cela, commencez par placer un joint d’étanchéité sur le robinet flotteur. Placez ensuite le robinet à l’intérieur de la cuve, et faites le dépasser par le trou prévu à cet effet. Serrez ensuite l’écrou adapté, et fixez un robinet d’arrêt sur le tout. Raccordez le robinet d’arrêt à un tuyau flexible. Raccordez enfin le tuyau flexible à l’arrivée d’eau. Vérifiez systématiquement que chaque pièce de l’assemblage est équipée d’un joint d’étanchéité.

  8. Ouvrir l’alimentation d’eau : il vous reste à présent à fixer le bouton poussoir, puis à rallumer votre arrivée d’eau. Vérifiez naturellement que votre WC ne fuit pas et fonctionne correctement. Pour cela, il sera nécessaire d’ouvrir le robinet d’arrêt et de laisser la cuve se remplir. En cas de fuite, il se peut simplement qu’un écrou ait été mal vissé, ou que vous ayez oublié de placer un joint d’étanchéité. Coupez alors l’eau et réglez le problème.

  9. Fixer l’abattant : votre WC est parfaitement installé et fonctionnel ! Il ne vous reste plus qu’à fixer l’abattant fourni (ou un autre modèle) aux toilettes.

L’installation d’un WC suspendu : nos conseils

Si la méthode ci-dessus vous sera d’une grande aide pour l’installation de toilettes, il nous faut ajouter quelques précisions pour vous aider à installer un WC suspendu. De plus en plus populaire, grâce à son design contemporain et à sa facilité d’entretien, le WC suspendu est également plus difficile à monter.

Voici quelques conseils qui pourraient vous guider dans la pose d’un WC suspendu :

  • L’installation d’un WC suspendu : va se dérouler dans les grandes lignes comme la pose de WC classiques. En revanche, il faudra intégrer à cette pose celle du bâti pour WC suspendu. Lisez les conseils suivants pour plus d’information.
  • Le choix d’un bâti pour WC suspendu : votre bâti pourra être autoportant (chevillé dans le sol) ou accroché au mur. On choisira forcément un bâti autoportant si le mur des toilettes est peu solide (type cloison).
  • Poser un bâti pour WC suspendu : la hauteur d’un bâti pour WC suspendu est réglable. Avant de fixer le bâti, choisissez la hauteur la mieux adaptée pour vos WC suspendus. En moyenne, on pose le WC à 40 centimètres de haut. Au moment de fixer le bâti au mur ou au sol, veillez toujours à ce que son niveau soit parfait, à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Fixer la banquette technique des WC suspendus : l’un des éléments les plus techniques de la pose de WC suspendu est la pose de la banquette technique, qui va habiller les toilettes. La pose débutera par elle d’une ossature métallique, fixée au sol et au mur à l’aide de chevilles. Pour habiller la banquette, vous utilisez du Placoplatre hydrofuge, résistant à l’humidité. Vous tracerez au préalable les mesures sur votre placo, de manière à y creuser les trous adaptés à votre modèle de WC (votre notice pour WC suspendu doit contenir les gabarits). Une fois la plaque préparée, posez la contre l’ossature et fixez la à l’aide de vis. Vous pourrez ensuite peindre votre Placoplatre ou encore y apposer un revêtement de mur, type carrelage. Il sera plus facile de peindre la cloison avant d’y poser les WC.
  • Fixer la cuvette : la fixation de la cuvette se fait directement sur le Placoplatre. Vérifiez bien le niveau de la cuvette avant de la fixer. Inutile de serrer trop fort vos écrous, vous risqueriez d’abimer la cloison. Une fois la cuvette droite et bien fixée, il ne vous reste plus qu’à la sceller à l’aide d’un cordon de mastic silicone.

Recevez des devis gratuits pour la pose de WC